Référence 78 : Broken

Référence 78 : Broken

 
L'article Broken est une gamme de produits de la marque Nalu-chan pour besoin important. Vous pouvez trouver l'adresse officielle de l'entreprise à cet endroit.
 
La fiction est écrite en univers original.
 
Description au dos du produit : Brisée, désarticulée, perdue dans un désespoir trop grand et noyée dans une culpabilité écrasante; tels sont les mots qui qualifient le mieux Lucy Heartfilia lorsqu'elle revient d'une mission désastreuse, une mission faite sur un coup de tête, à cause d'une colère exagérée...Amère et impuissante viennent s'ajouter à la liste lorsqu'elle réalise qu'elle n'est pas suffisamment forte pour assumer les conséquences de ses choix, pas assez forte pour affronter les regards remplis de ressentiments de ses camarades accompagnés des paroles tranchantes de son meilleur ami...
Référence 78 : Broken
 
Prix attribué : 18 joyaux
 
Référence 78 : Broken
Asseyez vous bien, prenez vous un bon petit thé chaud et écoutez moi. Broken, c'est une histoire qui vaut le détour, certes, il y a quelques défauts, mais vous verrez qu'ils ne résistent pas à ce qui nous a été concocté ici l'auteur.

Je dois dire que je suis secouée par la puissance des émotions qui passent dans ce one-shot. On ressent l'agacement, on subi l'angoisse, on courbe l'échine face au désarroi. On est simplement frappé par les déchirures, l'amertume, la haine, l'envie d'être pardonné. C'est puissant, c'est très fort, c'est Lucy perdue. L'auteur nous immerge dans les pensées de la jeune fille, nous plonge dans sa colère, dans son désespoir, dans cette tristesse qui semble sans limite. Et on est estomaqué, le nez collé à notre écran, on tremble d'effroi, on se dit que c'est impossible, c'est impossible ! Dans un coup de maître incroyable, l'énonciation de quelques évidences, l'auteur nous met face à l'inévitable, cet inévitable auquel on ne veut pas croire. Je ne vous dirai rien de ce qu'il se passe, ce serait vous gâcher votre lecture, mais je peux vous assurer que c'est puissant !

Lorsque Lucy se sent trop coupable pour vivre, pour continuer à respirer, lorsqu'elle a l'impression brûlante d'avoir trop glissé sur la pente de son désespoir et qu'elle souhaite en finir, ce n'est pas le dégoût ou la répulsion de voir quelqu'un mourir qui en ressort, mais un étrange sentiment de compréhension. On comprend qu'elle ne puisse plus supporter cette culpabilité grandissante plus longtemps, on est même d'accord, prêt à l'encourager pour qu'elle se libère de cet injuste poids. 

Oh, comme cette histoire est cruelle ! Oh, comme on se sent bouleversé après avoir lu ça ! Et je n'ai pas encore parlé de la véritable tourmente que vivent nos personnages, cette fois, à l'unisson ! Il y a d'abord ce Natsu partagé entre haïr et pardonner. On sait, on sent qu'il veut continuer de détester, qu'il ne souhait que cela, comme si c'était un témoignage à son ami disparu, comme si rejeter sa haine au visage du coupable pouvait le faire revenir... Mais ce n'est pas le cas, et il le sait, il sait aussi qu'il est temps de donner son pardon, de renouer des liens. Et c'est d'autant plus cruel lorsque Lucy n'est plus Lucy, lorsqu'elle s'évapore dans un oubli profond. Elle veut se souvenir, mais d'un autre côté ne le souhaite pas du tout. De tout ça, on en ressent l'amertume, le désarroi, appuyé par les remarques narquoises de Lucy, on ressent le goût âpre des souvenirs disparus...

Je regrette que la fin soit si... Rapide, si incomplète. On ressent cette amertume un peu cuisante perçue dans la phrase de Lucy, mais cette fin à un aspect un peu bâclé, un peu trop brusque finalement, suite à la tempête de sentiments précédemment. Et c'est dommage, puisque nous tombons bien trop brusquement du nuage gris et pluvieux sur lequel l'auteur nous avait placé. C'est l'unique moment du texte où on ne comprend pas bien cette parole trop ambigüe prononcé par Lucy. Quelques clarifications seraient nécessaires.

Il ne faut pas lire cette histoire pour le couple qu'elle continent mais pour cet étrange et fascinant concentré de réactions humaines, toutes plus puissantes et extrêmes les unes que les autres, pour la façon qu'à l'auteur de nous estomaqué avec une plume simple et très agréable, et pour passer un moment fasciné que l'être humain puisse endosser tant de choses. 
Ce texte est lourd, plein de sentiments pesants, mais c'est mené avec brio et ça en devient si beau...
 
Packaging : 3/3 joyaux
Rapport bénéfices-sacrifices : 3/3 joyaux
Respect des normes : 3/3 joyaux
Niveau de qualité perçue : 4/4 joyaux
Niveau de satisfaction : 5/7 joyaux
Référence 78 : Broken
Un consommateur a laissé son avis sur ce produit : A part les quelques petites fautes présente, ce texte est pour moi parfait. En le lisant, on peut ressentir chaque sentiments, chaque émotions de la personne, que se soit Lucy ou Natsu. La première partit ainsi que la deuxième (mais un peu moins celle-là) m'ont ému aux larmes. Le désespoir de Natsu dans cette clairière est si bien décrite que on est plongé dedans comme si on vivait en même temps que lui les événements. Puis Lucy, notre pauvre petite Lucy qui n'a plus le goût de vivre. C'est tellement touchant. Je ne trouve même pas les mots qui peuvent décrire ce que l'on ressent en lisant cette partie de l'histoire. Puis il y a la perte de mémoire de Lucy. Quand on lit le point de vue de Natsu qui ce demande ce qu'est réellement le pardon, on ne peut que ressentir de la compassion envers lui. Je n'aimerais pas être à sa place quand Lucy ce réveille et lui demande qui il est. Mais après Lucy retrouve la mémoire grâce à Natsu. Ce moment où il la remmène dans la clairière est si belle, si touchante et si bien décrite. Le seul petit point que je n'aime pas trop est la fin, quand l'auteur reprend la scène du début. Je pense que elle aurait dû faire autre chose.

Je me demande si l'auteur à réfléchie à ce qui allait se passer dans les moindre détaille avant de l'écrire. Ça à dû être long, mais le résultat y est. Cette OS restera dans ma mémoire. Il m'a fait passer un bon moment avec beaucoup d'émotion, et je le recommande à tout ceux qui douterais à le lire.
 
Un consommateur a laissé son avis sur ce produit : J'ai adoré cet Os. J'aime beaucoup la façon d'écrire de l'auteure, avec la mélodie en fond on a vraiment l'impression de flotter sur les mots. J'étais transporté par ce récit. Les répétitions de mots appuis vraiment sur notre corde sensible et j'ai eu plusieurs frisson pendant ma lecture. J'apprécie le caractère de Natsu qui reste assez fidèle à son caractère habituel et dont l'auteure manie parfaitement ses changements d'émotions. La vague de tristesse qui passe sur son visage pour ensuite se transformer en son immense sourire ! C'est vraiment très réussis. Tu as vraiment un talent pour écrire de belles histoires, triste, mais envoûtantes !
 
Cet article vaut actuellement 18.33 joyaux
 

Référence 78 : Broken
Référence 78 : Broken
 
 
 

Tags : Natsu Dragnir x Lucy Heartfilia - Univers Original - Coup de c½ur - Besoin important - Produit fini - Produit de première qualité - Produit évalué - Rouge

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.162.123.74) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Visiteur

    03/09/2016

    20/20 super os a en pleurer meme

  • NaLu-chan

    23/02/2016

    Bonjour !

    Je vais tout de suite changer le lien ^^

    Merci et bonne journée !
    PS : L'OS est toujours actif

  • Lorelei

    01/01/2016

    Packaging : 3/3 joyaux
    Rapport bénéfices-sacrifices : 3/3 joyaux
    Respect des normes : 3/3 joyaux
    Niveau de qualité perçue : 4/4 joyaux
    Niveau de satisfaction : 5/7 joyaux

  • Nalupowalove

    30/10/2015

    J'ai juste adoré! Les émotions passent super bien, et je suis allée jusqu'à pleurer >.<
    C'est vraiment pour moi un gros coup de c½ur, et sérieusement l'un de mes OS préférés. Et en plus il y a du Nalu, donc c'est parfait! Je lui attribue sans problème la note de 20/20!!!

  • ONEshot-NaLu

    25/04/2015

    J'ai adoré cet Os. J'aime beaucoup la façon d'écrire de l'auteure, avec la mélodie en fond on a vraiment l'impression de flotter sur les mots. J'étais transporté par ce récit. Les répétitions de mots appuis vraiment sur notre corde sensible et j'ai eu plusieurs frisson pendant ma lecture. J'apprécie le caractère de Natsu qui reste assez fidèle à son caractère habituel et dont l'auteure manie parfaitement ses changements d'émotions. La vague de tristesse qui passe sur son visage pour ensuite se transformer en son immense sourire ! C'est vraiment très réussis. Tu as vraiment un talent pour écrire de belles histoires, triste, mais envoûtantes !

    Ma note : 18/20

  • Yume

    15/03/2015

    Et encore un coup de c½ur ! :)

  • NaLu-chan

    03/01/2015

    Dis-moi, je l'avais corrigée cette deuxième partie ? Je sais que je devais le faire, mais j'ai du mal à m'en souvenir.................

    > Non, tu ne l'a pas corrigée- je crois que j'ai oublié de te le dire de le faire pour moi ^^'

  • NaLu-chan

    03/01/2015

    Bonjour !

    Je tiens à remercier beaucoup Yume pour cet avis si complet ! Je suis sincèrement heureuse de savoir qu'elle a apprécié mon OS; je sais par contre que la fin doit être retravaillée >.<
    Merci encore une fois d'avoir prit la peine de me lire :)

    À bientôt !
    PS: Oui, en effet, la fiche devrait être changée...en fait, lorsque j'ai inscrit mon OS, la seconde partie n'était pas encore écrite et j'avais autre chose en tête...enfin, merci de me l'avoir fait remarquer ! ^^

  • Ariana2000

    02/01/2015

    Personnellement, je pense que donner un 19 pour ce two-shoot n'est pas de trop.

    A part les quelques petites fautes présente, ce texte est pour moi parfait. En le lisant, on peut ressentir chaque sentiments, chaque émotions de la personne, que se soit Lucy ou Natsu. La première partit ainsi que la deuxième (mais un peu moins celle-là) m'ont ému aux larmes. Le désespoir de Natsu dans cette clairière est si bien décrite que on est plongé dedans comme si on vivait en même temps que lui les événements. Puis Lucy, notre pauvre petite Lucy qui n'a plus le goût de vivre. C'est tellement touchant. Je ne trouve même pas les mots qui peuvent décrire ce que l'on ressent en lisant cette partie de l'histoire. Puis il y a la perte de mémoire de Lucy. Quand on lit le point de vue de Natsu qui ce demande ce qu'est réellement le pardon, on ne peut que ressentir de la compassion envers lui. Je n'aimerais pas être à sa place quand Lucy ce réveille et lui demande qui il est. Mais après Lucy retrouve la mémoire grâce à Natsu. Ce moment où il la remmène dans la clairière est si belle, si touchante et si bien décrite. Le seul petit point que je n'aime pas trop est la fin, quand l'auteur reprend la scène du début. Je pense que elle aurait dû faire autre chose.

    Je me demande si l'auteur à réfléchie à ce qui allait se passer dans les moindre détaille avant de l'écrire. Ça à dû être long, mais le résultat y est. Cette OS restera dans ma mémoire. Il m'a fait passer un bon moment avec beaucoup d'émotion, et je le recommande à tout ceux qui douterais à le lire.

  • Yume

    02/01/2015

    Je donne 18 à l'auteur !

    Asseyez vous bien, prenez vous un bon petit thé chaud et écoutez moi. Broken, c'est une histoire qui vaut le détour, certes, il y a quelques défauts, mais vous verrez qu'ils ne résistent pas à ce qui nous a été concocté ici l'auteur.

    Je dois dire que je suis secouée par la puissance des émotions qui passent dans ce one-shot. On ressent l'agacement, on subi l'angoisse, on courbe l'échine face au désarroi. On est simplement frappé par les déchirures, l'amertume, la haine, l'envie d'être pardonné. C'est puissant, c'est très fort, c'est Lucy perdue. L'auteur nous immerge dans les pensées de la jeune fille, nous plonge dans sa colère, dans son désespoir, dans cette tristesse qui semble sans limite. Et on est estomaqué, le nez collé à notre écran, on tremble d'effroi, on se dit que c'est impossible, c'est impossible ! Dans un coup de maître incroyable, l'énonciation de quelques évidences, l'auteur nous met face à l'inévitable, cet inévitable auquel on ne veut pas croire. Je ne vous dirai rien de ce qu'il se passe, ce serait vous gâcher votre lecture, mais je peux vous assurer que c'est puissant !

    Lorsque Lucy se sent trop coupable pour vivre, pour continuer à respirer, lorsqu'elle a l'impression brûlante d'avoir trop glissé sur la pente de son désespoir et qu'elle souhaite en finir, ce n'est pas le dégoût ou la répulsion de voir quelqu'un mourir qui en ressort, mais un étrange sentiment de compréhension. On comprend qu'elle ne puisse plus supporter cette culpabilité grandissante plus longtemps, on est même d'accord, prêt à l'encourager pour qu'elle se libère de cet injuste poids.

    Oh, comme cette histoire est cruelle ! Oh, comme on se sent bouleversé après avoir lu ça ! Et je n'ai pas encore parlé de la véritable tourmente que vivent nos personnages, cette fois, à l'unisson ! Il y a d'abord ce Natsu partagé entre haïr et pardonner. On sait, on sent qu'il veut continuer de détester, qu'il ne souhait que cela, comme si c'était un témoignage à son ami disparu, comme si rejeter sa haine au visage du coupable pouvait le faire revenir... Mais ce n'est pas le cas, et il le sait, il sait aussi qu'il est temps de donner son pardon, de renouer des liens. Et c'est d'autant plus cruel lorsque Lucy n'est plus Lucy, lorsqu'elle s'évapore dans un oubli profond. Elle veut se souvenir, mais d'un autre côté ne le souhaite pas du tout. De tout ça, on en ressent l'amertume, le désarroi, appuyé par les remarques narquoises de Lucy, on ressent le goût âpre des souvenirs disparus...

    Je regrette que la fin soit si... Rapide, si incomplète. On ressent cette amertume un peu cuisante perçue dans la phrase de Lucy, mais cette fin à un aspect un peu bâclé, un peu trop brusque finalement, suite à la tempête de sentiments précédemment. Et c'est dommage, puisque nous tombons bien trop brusquement du nuage gris et pluvieux sur lequel l'auteur nous avait placé. C'est l'unique moment du texte où on ne comprend pas bien cette parole trop ambigüe prononcé par Lucy. Quelques clarifications seraient nécessaires.

    Il ne faut pas lire cette histoire pour le couple qu'elle continent mais pour cet étrange et fascinant concentré de réactions humaines, toutes plus puissantes et extrêmes les unes que les autres, pour la façon qu'à l'auteur de nous estomaqué avec une plume simple et très agréable, et pour passer un moment fasciné que l'être humain puisse endosser tant de choses.
    Ce texte est lourd, plein de sentiments pesants, mais c'est mené avec brio et ça en devient si beau...

Report abuse